Le plantain est selon moi l’herbe la plus utile de notre planète et pourtant sans nous en rendre compte nous marchons dessus et même l’éliminons de nos jardins car nous la considérons comme  « mauvaise herbe ».

Cette petite herbe  de 15 à 50 cm aux feuilles allongées et plates fut utilisée comme une plante médicinale jusqu’à l’arrivée des médicaments chimiques.

Elle est efficace pour :

  • faciliter la digestion
  • soulager la constipation
  • calmer les piqûres d’insecte, et même des orties
  • soulager les voies respiratoires, de la bouche et du pharynx
  • calmer la toux
  • réduire les inflammations (conjonctivites, et inflammation des paupières)
  • ses effets antibactériens
  • se débarrasser des moustiques, d’un bouton d’acné
  • lutter contre l’eczéma, les infections urinaires, les hémorroïdes
  • arrêter les saignements et accélérer la cicatrisation des plaies
  • soulager les rhumatismes
  • lutter contre l’ulcère gastroduodénal
  • consolider des fractures

Cependant, si vos problèmes persistent, consultez votre médecin.

Consommations:

On peut utiliser les feuilles fraîches pour agrémenter ses recettes (salade, soupe, dans une pâte à beignet…) pour faire du thé, ou les faire sécher.

  • salade : préférez les jeunes feuilles que vous ajouterez à votre salade habituelle.
  • légume : cuisez les feuilles et utilisez-les en soupe.
  • infusion : laissez infuser pendant 10 minutes.
  • décoction : utilisez-les en gargarisme ou en lotion. 10 à 20 g de plantes entières (feuilles, fleurs et même les racines) dans 1 litre d’eau, laissez bouillir le mélange 10 minutes. Buvez-en une tasse à chaque repas.
  • macération : indiqué pour les problèmes digestifs ou urinaires. Mettez 30 à 60 g dans 1 litre d’eau. Faites bouillir 3 minutes et faites macérer une nuit entière. Buvez cette macération pendant la journée
  • collyre : utilisez la décoction, et vous pouvez éventuellement ajouter du mélilot et/ou du bleuet.
  • friction : frottez et massez la peau avec des feuilles fraîches. Attendez quelques heures avant de rincer à l’eau claire.
  • compresses et cataplasmes : mettez des feuilles fraîches sur les blessures, les varices et les rhumatismes.
  • sirop : 2 cuillères à soupe si vous avez une toux sèche ou grasse.

Pour faire votre sirop c’est simple. Séchez les feuilles préalablement lavées avec un linge propre. Écrasez-lez avec du miel à quantité égale afin d’en extraire les sucs. Laisser cuire pendant 20mn à feu très doux. Vous pouvez le conserver au réfrigérateur. On recommande ce sirop pour soulager les infections respiratoires et la grippe.

Il est conseillé d’utiliser les feuilles fraîches, il vaut mieux cueillir le plantain au printemps et loin de la pollution.

J’ai décidé de le récolter de façon à en avoir toute l’année (bien qu’il soit disponible 10 mois sur 12)

Après une belle et agréable récolte, veillez à bien laver les feuilles.

Placez-les sur un plateau ou un torchon au soleil pour les faire sécher (environ 24h, il faut qu’elles soient parfaitement sèches).

Une fois le plantain sec vous pouvez le réduire en poudre (au mixeur ou ciselé finement au ciseau) puis le ranger dans un bocal hermétique.

4 thoughts on “Le Plantain l’herbe miraculeuse”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.