Etre patient signifie être sage, patienter sans attendre. Cela ne veut pas dire de ne rien faire, au contraire, il convient de continuer à vivre, tout en autorisant au temps d’agir, car il est favorable pour nous.

La patience peut s’apprendre ; durant nos jeunes années ; la fougue, l’empressement, l’inconscience, une envie de découverte insatiable nous mène vers des chemins parfois cabossés. Avec le temps nous apprenons ; la réflexion, la concertation auprès d’anciens, l’humilité, la sagesse, des valeurs qui nous permettent de mesurer habilement le choix vers lequel nous pensons nous diriger.

Chacun de nos pas nous mène à la réalisation de soi, rien ne sert de courir puisque nous atteindrons tous les destinations qui nous sont réservées, celles que nous avons choisies.

La patience est une faculté à être calme, en paix avec soi-même, en libérant toutes inquiétudes du futur qui pourraient parasiter notre présent.

En se ressourçant, dans la nature, auprès des arbres, d’une eau calme, en écoutant le chant des oiseaux, nous pouvons atteindre cet état de tranquillité.

L’apaisement du mental permet de patienter sans éprouver de vieux ressentiments qui viendraient bousculer notre paix.

La patience est une décision à prendre qui s’avère inconfortable par moment mais qui garantit par la suite un sentiment de bien-être total, car avec le temps nous apprenons qu’il est nécessaire d’agir tranquillement.

La patience est le garant d’une vie sereine et équilibrer.

La patience est une vertu dont la source est inépuisable, elle apporte la guérison, l’amour, la compréhension, et la compassion.

Alors, aujourd’hui décidons de prendre notre temps pour évaluer chacune des situations que nous vivons en prenant notre temps, sans rien forcer, juste accueillir ce qui se présentent à nous, comme une offrande qui nous serait remise, un graal que nous aurions espéré secrètement.

Laurence

« C’est toujours l’impatience de gagner qui fait perdre. » Louis XIV

« Celui qui est à bout de patience perd la possession de son âme. » Francis Bacon

« La source de nos découragements est souvent dans notre impatience. » Ernest Naville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.