Je n’ai jamais autant pleuré

Que depuis que je te connais

Pleurer de rire et de joie

Et pleurer parce que tu n’es pas là

Que c’est dur d’être séparés

Mon cœur est comme brisé

De la peine, de la douleur

Toutes ces souffrances pour le bonheur

L’étape de la séparation la plus difficile

Notre histoire tient sur un fil

Notre destin, remis dans les mains

De notre confiance au Divin

Et libérer nos vieilles mémoires

En laissant notre foi y croire

Aujourd’hui je ne veux plus souffrir 

S’il te plait reviens et fais-moi rire

Je t’offre mon cœur pour l’éternité

S’il te plait accepte ma divinité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.