Chaque jour est une brillante Hope-Portes-Unité d’apprendre.

La plupart d’entre nous, ne prenons pas de pause pour nous imprégner de l’énergie de l’instant que nous vivons.

Installons juste un répit, comme un arrêt sur image dans chaque instant de notre journée. Osons créer un silence là maintenant, pour contempler le paysage devant nous, observer les êtres qui nous entourent, écouter les paroles avoisinantes, les sons…

Notre rythme est si rapide que nous passons majoritairement notre temps à ignorer toutes ces beautés qui sont des indicateurs de bonheur et des signes pour une meilleure compréhension de notre vie.

Seulement, lorsque nous nous sentons bien dans un lieu ou avec quelqu’un, notre mental prend le dessus et nous rappelle que demain nous devrons aller travailler, qu’il y a école pour les enfants, qu’il y a de la route à faire… et donc notre mental nous contraint à quitter ce lieu ou la personne car nous devons rentrer.

Ne nous privons pas d’un réel instant de bonheur de communion avec notre cœur, en agissant ainsi ?

En pensant que demain nous pourrions être fatigués d’avoir trop veillés ?

Comment pouvons-nous penser pour demain alors qu’aujourd’hui n’est pas terminé ? Comment pouvons-nous savoir ce que demain sera, alors que demain n’existe pas ?

La privation de quelques instants de partages supplémentaires, ne vient-elle pas au contraire nuire à notre cœur qui demande plus de chaleur ?

Comment pourrions-nous être plus fatigués le lendemain si notre cœur a été nourri ?

Au contraire, s’éviter de passer un agréable moment, n’est que ruine pour notre âme.

Savourons chaque instant, en supprimant les ; il faut que…je dois…que va-t-il se passer si… ? Tout cela n’est que mental, notre cerveau crée une histoire qui n’existe pas.

Nous sommes alors dans l’irréel.

Et donc qui sont ces gens perchés ?

Ne sont-ils pas ceux qui se créent des scénarios interminables dans leur tête ?

Finalement, avoir les pieds sur Terre, ne serait-ce pas justement d’être à l’écoute de son cœur et s’autoriser à vivre un rêve?

Ainsi je vous invite à prendre conscience de vos pensées, sont-elles claires, pures, en résonnance avec votre cœur ou celles de votre mental ?

Et vous pourrez alors constater ; si vous êtes « perchés » ou avez réellement les pieds sur Terre…

Je vous souhaite à toutes et à tous un bel Apprentis-Sage et une belle nouvelle Jour-Née.

Avec Amour

Laurence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.